Histoire-géographie à l’école primaire

ici Bernard Gorard se livre à une analyse critique des impacts des programmes de 2008 en histoire et géographie en école primaire avec « une conception mécaniste et simpliste d’un enseignement qui se limite à la mémorisation – d’ailleurs à très court terme ».

Il critique également le rapport de l’IGEN récemment rendu sur les professeurs de primaire qui ne veut pas attaquer les programmes de 2008.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s