« Grande difficulté » scolaire : de quoi et de qui parle-t-on ?

L'ÉCOLE DE DEMAIN

medium_115373981Dans la première partie de son rapport sur le traitement de la « grande difficulté » au cours de la scolarité obligatoire (nov. 2013), l’inspection générale se penche sur cette notion très largement utilisée, mais qui nécessite certainement des précautions d’usage. On l’entend ainsi dans les salles des maîtres et salles des profs, on la lit dans les bulletins trimestriels, car c’est une préoccupation forte du monde enseignant, qui se sent souvent démuni pour poser des mots et répondre à cette difficulté scolaire.  Par ailleurs, cette attention est liée à d’autres problématiques de mieux en mieux identifiées dans l’éducation nationale : le décrochage, la lutte contre l’échec scolaire, l’inclusion… Mais son usage peut renvoyer à des représentations différentes. De même, il peut caractériser des élèves aux situations très diverses. Définir la « grande difficulté » scolaire est donc un premier enjeu, pour savoir de qui et de quoi l’on parle.

View original post 824 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s