Entre ici « Éducation libératrice »

Questions d'Éduc

germaine-tillion-s« Il n’y a pas d’éducation sans modèles » affirme l’historienne Mona Ozouf, se référant au témoignage de Denis Olivennes sur Pierre Brossolette: « S’il n’y a pas de cité sans citoyens, pas de citoyens sans éducation et pas d’éducation sans héros, si le Panthéon est le lieu de cette édification républicaine, alors personne aujourd’hui n’est plus digne que Pierre Brossolette d’entrer au temple des grands hommes. »

Ils seront quatre à rejoindre ainsi ce lieu de l’ « édification républicaine ». Quatre « modèles » dont la vie et les combats ont fait le choix d’une Education libératrice.

Injustice de de notre société encore si peu égalitaire, de nombreux établissements scolaires portent le nom de Pierre Brossolette et de Jean Zay, bien moins ceux de Geneviève de Gaulle-Anthonioz et de Germaine Tillion. Pourtant les quatre ont, à leur manière, œuvré pour une éducation globale et émancipatrice, persuadés que pour changer le monde, il faut le comprendre.

Ce sera le…

View original post 340 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s