Pourquoi les notes posent vraiment problèmes.

Peut mieux faire !

Avec le lancement de  la conférence nationale sur l’évaluation des élèves, le débat sur l’évaluation a été relancé. Et souvent plutôt mal.

Oui la notation pose problèmes ! Mais pas forcément ceux qu’on met le plus en avant. A en croire les journalistes, notre ministre et même quelques spécialistes, le principal problème posé par la note serait qu’elle suscite le découragement chez les élèves, voire qu’elle serait forcément malveillante.

illustration de Marc Chalvin tirée de Laura Jaffré "Tout ce que vous pensez des profs et ce qu'ils pensent de vous" ed. La Martinière illustration de Marc Chalvin tirée de Laura Jaffré « Tout ce que vous pensez des profs et ce qu’ils pensent de vous » ed. La Martinière

C’est évidemment plus facile de ne pas décourager en utilisant d’autres modèles d’évaluation mais ce n’est pas aussi évident que les raccourcis simplistes  utilisés ici ou là le laissent croire.

D’une part, on peut très bien humilier un élève avec les points Lomer si on veut humilier. (mai on sait tous que ça n’existe pas un prof…

View original post 1 021 mots de plus

Publicités

Parlons sexe

Questions d'Éduc

zizi_sexuel_affiche_02-590x230

Dans cette époque connectée, le temps des « choux, roses et autres cigognes » a une durée de vie et de crédibilité de plus en plus limitée. Pour autant, face aux questions des enfants sur la sexualité, les adultes sont le plus souvent désarmés.

Parler de sexe n’est pas neutre. Il est rarement abordé de manière indifférente. Parce qu’il renvoie à l’intime de chacun…  et donc au secret  (« d’alcôves », dirait-on en littérature). Autant dire que le sujet est encore plus difficile à aborder avec des enfants.

Comme le constate Nadia Daam, sur slate.fr : « Parler de sexe, on ne sait pas faire » qui précise : « C’est une chose avec laquelle les parents sont le plus souvent très mal à l’aise. Le premier «comment on fait les bébés», les érections précoces des petits garçons, l’enfant, qui, installé devant la télé, va mettre la main dans sa culotte ». Et de…

View original post 427 mots de plus

Mordioux les gougnafiers !

Kartable participe à ce mouvement voulant faire croire que l’Education Nationale est ringarde pour se faire de l’argent. Et pourtant ce ne sont pas les enseignants qui font du plagiat sur leur site.

C'est au pied du mur.....

Ce matin, je me suis réveillée en colère.
C’est les vacances et je suis en colère.
J’étais en train de réfléchir à un prochain billet (qui du coup est reporté aux calendes grecques) quand je suis tombée sur un article qui m’a mis en colère.
Très en colère.

Je ne sais pas quelle partie du titre de cet article* m’a mis le plus en colère.
Est-ce que c’est « faire la classe en ligne » ?
Ou bien « 1.2 millions d’euros« .
Plus vraisemblablement la juxtaposition des deux.

Faire la classe en ligne.

Faire la classe ? Savent-ils seulement ce que c’est les auteurs de cet article. Non, et c’est normal. Leur boulot c’est d’écrire des articles.
Faire la classe, c’est concret, physique, si j’osais, je dirais même « charnel ». C’est du palpable, de l’empathie, de la compassion. C’est une expertise qui s’acquiert peu à peu au fil des années…

View original post 928 mots de plus

Prix Nobel de l’Éducation et de la Paix

Questions d'Éduc

553467_531881366837666_696426312_n

Il y a ceux qui rêvent d’ajouter à la liste des Nobel, un prix pour l’Éducation. Certains pour des raisons louables et désintéressées et d’autres –qui comme Ben Nelson, le fondateur du Prix Minerva, ne s’en cachent pas­ avec l’intention de bousculer l’ordre établi dans la hiérarchie des universités mondiales. Et puis, il y a parfois des prix Nobel qui –au-travers de leurs lauréats- disent toute l’importance de l’Éducation pour l’émancipation et la paix.

C’est vraisemblablement le cas cette année avec le double prix Nobel de la Paix attribué conjointement, le 10 octobre dernier, à Kailash Satyarthi et Malala Yousafzaï «pour leur lutte contre la répression des enfants et des jeunes et pour le droit de tous les enfants à l’éducation

Irina Bokova, la Directrice générale de l’UNESCO, ne s’y est pas trompée en déclarant que « l’attribution du prix Nobel de la paix à ces deux ardents…

View original post 443 mots de plus