Réunionnite, comment l’éviter ?

directeur90

Réunionnite, la maladie du siècle ?

J’sais pas si z’êtes comme moi chers collègues, mais j’passe un nombre non négligeable d’heures en réunions diverses et variées!

Et encore, je fais le tri ! Avec parfois quelques rappels à l’ordre !

Hein ? Quoi ? Moi aussi j’organise des réunions ? Est-ce que je n’inflige pas à mes collègues la « réunionnite » ?

Question cruciale, chers directeurs en herbe, si l’on veut développer le travail d’équipe! Quand on veut convaincre de son utilité, la première condition, c’est d’éviter le sentiment de perte de temps !

Première condition, on ne se réunit pas pour se réunir ! J’exagère ? Que nenni ! Qui n’a pas déjà eu cette impression?

Alors, pour l’éviter, il faudra veiller à l’authenticité du projet qui doit engager chacun des acteurs ! Cette condition nous renvoie au projet global, à sa clarté et à sa lisibilité !

Clarté…

View original post 455 mots de plus

Nouveaux programmes de maternelle, le temps de la mise en oeuvre…

L'ÉCOLE DE DEMAIN

Fichier 14-06-2015 21 47 08

Alors que les premiers documents d’accompagnement -notamment sur le langage « travaillé » et le langage « enseigné »- sont sur le point de paraître et que l’été s’annonce, la mise en oeuvre des nouveaux programmes de maternelle est dans la tête de tous les professeurs des écoles concernés…

De l’avis général ces programmes vont dans le bon sens, reste à les décliner au quotidien dans nos classes dès la rentrée prochaine.

Voici quelques éléments essentiels à prendre en compte tels qu’ils ont été présentés à la Sorbonne en mai dernier et dans une conférence en Espé début juin.*

Maintenant cycle à part entière, la maternelle doit se préoccuper du socle commun, car elle est le socle du socle !

Elle a une spécificité essentielle mais qui n’empêche pas de conserver le travail commun mené avec l’élémentaire dans le cadre de l’ancien cycle 2.

Fichier 14-06-2015 21 46 43

La croyance forte que tous les élèves sont capables est…

View original post 679 mots de plus

Numérique… Ne pas faire prendre le chemin à l’envers

Si c'est pas malheureux !

Alors je vous le dis tout de suite, le titre de cet article c’est un peu du « faites ce que je dis, pas ce que je fais ». Je rends compte avec le recul, que j’ai présenté la problématique du numérique un peu à l’envers.

Pour vous éviter de faire les mêmes « erreurs » (oui je mets entre guillemets car, par chance j’ai réussi à arriver où je voulais pédagogiquement) que moi, je vous explique un peu ma réflexion.

Ca fait un petit moment que ça cogite, mais j’ai eu un petit déclic ce matin en regardant cette vidéo.

Déjà je me suis rendu compte que j’avais beaucoup de principes communs avec la pédagogie Freinet depuis toujours (même si je ne m’y reconnait pas totalement), et inconsciemment je les ai mis en place dans mon fonctionnement bien avant de m’intéresser au numérique à l’école. Mais en regardant cette vidéo, je ne sais…

View original post 335 mots de plus

Espace #parents pour la #scolarité du primaire au lycée

Ce site est dédié aux parents pour expliquer la scolarité de leur enfant de la maternelle au lycée et a été mis en place par le Ministère de l’Education Nationale. Il faut naviguer et chercher un peu car il aborde beaucoup de sujets.

écoleparents

Espace parents – Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

 

Collaborer, coopérer, mutualiser… une chanson exigeante

directeur90

Dans mon école, on collabore , on coopère, on mutualise… enfin on essaie, avec des degrés divers de réussite, parce que c’est difficile !

Mais quelle richesse !

On utilise souvent ces mots indifféremment, et pourtant c’est pas la même chose ! J’vous parle d’une direction collaborative, pas d’une direction coopérative même si nous coopérons régulièrement!

La mutualisation, c’est le partage de ressources au service d’un objectif partagé. Quand l’école réfléchit à l’évaluation positive, Emmanuelle apporte le bulletin réalisé dans son école précédente, Noémie et Charlotte leur expérience des ceintures de compétences, Charlotte ses notes de lecture sur la question, …

La coopération suppose une répartition coordonnée des tâches au service de la réalisation d’un objectif commun: chacun assume une part de la responsabilité collective, et il y a une répartition claire du travail entre les membres de l’équipe. Le tout se reconstitue en fin de parcours par assemblage des…

View original post 367 mots de plus