Après les cours , quelles tâches attendent le collégien ? Un essai de planification pour une mémorisation efficace

Fantadys

Oui , ce sont les vacances ….. mais j’en profite pour essayer de réfléchir à la prochaine rentrée …… C’est la 6ème …  au collège du secteur …. et l’inconnu resurgit ……. Nous n’avons rien pu mettre en place en amont ….. MAIS nous allons essayer de continuer à mettre en pratique (et même de plus en plus) ce que nous avons appris avec le programme Neurosup d’Eric Gaspar ( plusieurs articles publiés ici, ou ) et les aides précieuses de l’orthophoniste et de l’ergo …… du moins à la maison .

Les 3 choses à faire …..et à réaliser dans l’ordre indiqué :

  1. faire revenir dans sa tête les cours de la journée( comme une feuille de suivi des connaissances dont nous avions parlé dans la carte n° 3 « se souvenir plus longtemps ») : pour chaque matière, dire le titre de la leçon, ce qu’on a appris, écrire quelques mots-clés…

View original post 282 mots de plus

Enseignants sur les réseaux sociaux : présence oui mais avec du contenu!

Ma onzième année et les suivantes...

La question se pose toujours :
Quelle place l’Ecole doit-elle prendre sur Internet et plus spécifiquement sur les réseaux sociaux ? L’Ecole doit-elle s’engager, s’impliquer, laisser tomber, fuir ?
Ce week-end, j’ai suivi à distance sur Twitter un événement « meeting » de très nombreux tweeteurs pédagogiques : le #CLIC2016 (congrès de la classe inversée). Sur ma TL j’ai pu lire une émulation euphorique des participants, des réticences et en filigranes les détracteurs qui glissent si vite vers les injures.
Le Twitter des profs donne cette impression : un immense champ de bataille sur thème d’éducation. Les pro- réforme du collège contre les anti, les pro-classe inversée contre les anti, les pro-numériques contre les anti, les pro- classe en îlot contre les anti, les pro-apple contre les pro- Microsoft contre les pro-Google contre les pro-logiciels libres, les pro-tel syndicat, les anti, les « meilleurs profs » contre ceux qui disent…

View original post 543 mots de plus